> Boîte à lettres citoyenne

La Boîte à lettres citoyenne est un projet de la nouvelle équipe municipale. Elle a été installée  en mars 2017 à proximité de la mairie. Elle déjà reçu beaucoup de bonnes idées et des remarques qui nous interpellent. Ces remarques seront traités régulièrement dans les pages du magazine municipal. Quant à vos bonnes idées, leur mise en œuvre est étudiée en comité consultatif. Alors n'hésitez pas à y glisser un message, il serait dommage que nous passions à côté d'une bonne idée!

Vous trouverez ici toutes les réponses aux questions que vous nous posez :

 

> L’aménagement de la rue de la Chèze (réseaux, entretien des trottoirs,..) est-il prévu dans le budget, un minimum pourrait-il être effectuer (herbes en graine dans le creux en face)
Il n’est pas prévu dans l’immédiat de réaliser des travaux d’aménagement sur cette rue. Un entretien des accotements en herbe est réalisé régulièrement par les services techniques


 > Nous souhaiterions que le parking dit du ‘‘marché’’ le long du cimetière, soit recouvert de gravillons pour éviter les boues lors de pluies.
C’est une bonne idée, nous veillons activement à maintenir nos parkings accessibles au plus grand nombre. Des gravillons sont régulièrement mis en place pour parer au plus urgent. Nous veillerons à supprimer au maximum les trous pour éviter les flaques d’eau...


 > Beaucoup de personnes aimeraient avoir un chemin piétonnier pour se rendre à Plélan. J’ai conscience que c’est un vœu difficile à réaliser. Ne pourrait-on pas au moins aménager une bande de terre aplatie, comme on en trouve sur les chemins de randonnées, sur un des côtés de la route qui permettrait aux piétons de marcher en sécurité ? Je pense au Thélin et au Bodo par exemple et aux autres villages qui se rattachent à cette route.
Le développement des déplacements  ‘‘doux’’ (piéton, vélo) sur la commune est l’un de nos objectifs. La mise en place d’un chemin le long de la route départementale est compliquée car nous ne nous sommes pas propriétaires ni de la voie ni des accotements. Pour cette raison, une réflexion est engagée pour créer des itinéraires ‘‘doux’’ en dehors des routes départementales sur des chemins ou des routes communales.


> Sommes-nous sur la  ‘‘fin’’ programmée de l’heure publique au clocher de l’Eglise ?  (depuis mars 2017 !!!)
Une entreprise spécialisée est intervenue mi-septembre, l’horloge fonctionne.


> Peut-on refaire le trottoir qui est entre la rue Nationale et la rue du Fief ? Celui-ci est en mauvais état.
Une réfection du trottoir de la placette sera réalisée suite aux travaux de renforcement de la ligne électrique.Une réflexion en comité consultatif voirie doit avoir lieu sur la réorganisation des places de parking sur la placette avant une rénovation complète de l’espace à moyen terme.


> Sur la route qui va de Plélan à Saint Malon/Mel et inversement, il y a un panneau signalétique de réduction de la vitesse à 50km/h au niveau de la bifurcation vers ‘‘les rues du Boucou’’ et ‘‘la Dauloir’’, seulement dans le sens St Malon -> Plélan, mais il n’y en a pas dans le sens inverse. Il y a donc là une aberration.
Effectivement, la logique voudrait que la limitation de vitesse soit identique dans les deux sens. Etant hors agglomération et s’agissant d’une route départementale, c’est le Conseil Départemental qui est gestionnaire de cette voie et donc en charge de la signalétique routière. Nous transmettrons et appuierons cette demande pour que la limitation de vitesse soit modifiée..


 > Serait-il raisonnable de mettre à disposition du public le dimanche matin (jour de marché) le terrain municipal (fermé habituellement) situé Passage Morgane pour en faire un parking ?
C’est maintenant chose faite, la grille du parking est ouverte tous les dimanches matin et permet le stationnement d’une dizaine de véhicules.


 > Bravo pour le travail du CCAS spécialement concernant l’aménagement du logement d’urgence. Juste une petite interrogation : le bâtiment du Presbytère est-il entièrement utilisé ?
Le logement d’urgence devrait être opérationnel après l’été. Le presbytère est aujourd’hui utilisé par l’association paroissiale et par la Fanfare plélanaise. Il n’est pas entièrement utilisé : il nécessiterait des travaux de réhabilitation qui ne sont pas programmés à ce jour. Son parc est un atout indéniable.


 > Bonjour, notre habitation donnant sur la rue de la Chèze, nous trouvons inadmissible de voir un bâtiment comme la Poste et l’ADMR dans un tel état de délabrement (aucun entretien depuis plus de 30 ans).
Il est vrai que ces bâtiments mériteraient d’être rénovés. Pour le moment, aucun travaux n’est inscrit au budget puisque les services de l’ADMR ont pour vocation à déménager dans la future Maison de l’Enfance et des Services. Néanmoins, une visite du Comité Consultatif Bâtiment est prévu prochainement de manière à programmer  des travaux de rénovation sur les années suivantes.


 > Il y aurait besoin d’un parking pour l’aire de jeux (route du Thélin) qui servirait également pour les cérémonies à l’église et les jours de marché. Dommage pour l’intervention du comédien aux vœux du maire (on ne mélange pas  tout).
L’aménagement de la rue du Fief fait partie des futurs projets d’aménagement de voirie de la commune et nous considérons que cette entrée de ville doit être reconfigurée pour limiter la vitesse, faire coexister différents utilisateurs (piétons, vélos, véhicules motorisés) et aménager des places de stationnement. D’autres projets de voiries sont engagés cette année et pour 2018, cet aménagement ne pourra être réalisé qu’à moyen terme.
L’intervention de M. Lajoie a suscité des réactions très diverses. L’important est de retenir que ces vœux 2017 ont été un moment convivial qui a permis à vos nouveaux élus de vous exposer l’avancement des projets…avec un peu d’humour...


 > Les places de parking sont chères à Plélan. Que ce soit sur l’ancienne 24, la médiathèque, l’église, le marquage au sol n’est pas des plus visibles, ce qui rend le stationnment aléatoire. Pensez-vous y remédier ?
Une signalisation des parkings va être mise en œuvre cette année. L’objectif de cette démarche est de rendre plus visible les parkings situés en dehors de l’axe du bourg pour les habitants et aussi pour les touristes, afin d’augmenter leur fréquentation et mieux répartir l’utilisation des places.


 > Habitant à Trégu, je trouve que pour rejoindre la rue de la Chèze, c’est très dangereux à pieds, notamment le passage du pont. Pensez-vous refaire les passages piétons ?
Après rendez-vous avec Monsieur Saverat, Directeur de l’Agence Départementale de Montfort-sur Meu, cette demande n’est pas recevable car nous sommes hors agglomération et donc sur le domaine départemental. Le département ne réalisera pas de passages piétons sur la route départementale et la commune n’a pas non plus la compétence pour réaliser ces travaux.


 > Au carrefour de la rue des Forges et rue du Fief, il y a une priorité à droite sans visibilité à cause des véhicules garés sur la place à proximité. Et pourquoi pas un rond-point à ce carrefour ?
Une réflexion en Comité Consultatif Voirie doit avoir lieu sur la réorganisation des places de parking sur la placette. L’aménagement du carrefour sera étudié avec l’aménagement de la rue du Fief.


 > A quand la réfection du trottoir entre la rue nationale et la rue du Fief ?
La réfection des trottoirs de la placette sera réalisée après les travaux de renforcement de la ligne électrique. Une réflexion en Comité Consultatif Voirie doit avoir lieu sur la réorganisation des places de parking sur cette placette avant une rénovation complète de l’espace.


 > Je m’interroge sur la présence des poubelles qui restent trop longtemps sur le trottoir.
C’est une problématique qui a fait l’objet de plusieurs remarques de la part des habitants. Aussi, Madame le Maire a décidé de prendre un Arrêté afin de limiter la présence des poubelles sur la voie publique. Cet Arrêté stipule qu’il y a infraction si les poubelles ne sont pas ramassées par leur propriétaire au-delà de deux nuits après le passage des bennes à ordures ménagères. Passé ce délai, les bacs seront enlevés par les services techniques de la ville, à charge pour les propriétaires de les récupérer.


 > Les camions, les campings-car devraient avoir l’interdiction de stationner rue du marché. En effet, quand on arrive rue des légendes, la visibilité est nulle.
L’interdiction de stationnement pour véhicule poids-lourds et camping-car à proximité du carrefour est envisageable et justifiée car elle est liée à un problème de sécurité routière. Ce point sera débattu au prochain Comité consultatif sécurité routière.


 > A quand une supérette en centre bourg, notamment pour les personnes âgées ?
Le dynamisme commercial est l’une des priorités du mandat : notre préoccupation principale est que les commerces puissent rester en centre ville. La supérette est fermée depuis fin septembre 2016. Nous avons travaillé pendant plus d’un an avec le groupe Carrefour, propriétaire de l’enseigne Proxi, sur un projet de création de logements et de deux commerces, dont une supérette à cet emplacement. Malheurement, ce projet est aujourd’hui compromis. En revanche, il est prévu que la supérette ouvre prochainement ses portes.


 > Qu’avez-vous l’intention de faire concernant le mur à l’entrée du cimetière qui menace de s’écrouler ? Qu’en-est-il également du portillon qui reste souvent bloqué et des grilles qui demanderaient un rafraîchissement.
La réfection du mur est programmée pour 2018. Le mur est sécurisé dans l’attente. Le remplacement du portillon est prévu pour cette année. Quant aux grilles du cimetière, elles seront à peindre au moment de la journée des bénévoles.


 > Serait-il possible d’aménager des trajets sécurisés pour les enfants à vélo et de réfléchir à un sens de circulation unique aux endroits où l’on circule avec beaucoup de difficulté (collège, école...) ?
Les études d’aménagement de voirie aux abords des écoles privées et du collège sont engagées cette année. L’objectif est d’améliorer le confort et la sécurité des utilisateurs (piétons, vélos, bus, voitures). Les travaux sont prévus sur les années 2018 / 2019.


 > Pourquoi à Plélan, n y a-t-il pas un club de basket pour les enfants ? Ma fille de 8 ans voulait faire ce sport et il y a plusieurs copines d’école qui souhaitent aussi s’inscrire.
La salle de sports est saturée, nous n’avons aucun créneau de disponible pour permettre à  de nouvelles activités comme le basket et le hand de s’implanter. Actuellement, le Comité Consultatif travaille sur l’implantation de nouvelles zones de loisirs et donc à moyen terme permettre la réalisation d’un nouvel équipement.


 > J’ai plutôt des revendications  concernant les crottes de chien partout et même dans le cimetière, ainsi que le repas du CCAS où je crois que l’on pourrait faire mieux.
Chacun doit être citoyen : le tampon pédagogique « trottoir, pas crottoir » a eu un impact dans certaines rues.
Le menu du repas du CCAS est proposé par les restaurateurs locaux et validé par les membres du CCAS. Les retours sont globalement favorables. Nous pouvons demander des variantes pour le prochain repas…au risque de déplaire à d’autres convives ! La priorité reste la convivialité et un bon moment partagé.